troisieme-avion-atterrir-France-vendredi

Rapatriement de corps

Nous comprenons à quel point il est difficile d'envisager qu'un ami ou un membre de la famille décède en voyageant, vivant ou travaillant à l'étranger c'est une période difficile et déroutante. Grâce à notre importante expérience dans l'organisation du rapatriement des personnes décédées vers et la France, nous sommes en mesure de vous offrir le service personnalisé et l'attention nécessaires pour atténuer toute inquiétude. Nous nous occuperons de toutes les démarche et de toute l'organisation afin de vous libérer de cette charge.

Certains des aspects clés du service que nous sommes en mesure de fournir à nos clients de rapatriement international :

  • Nous offrons un service de rapatriement complet vers et depuis n'importe quel pays du monde

  • Nous entretenons une relation professionnelle et collaborative avec de nombreuses pompes funèbres et agents de rapatriement à travers le monde.

  • Nous pouvons organiser le transfert du défunt de n'importe quel hôpital ou morgue à l'étranger, organiser tous les permis et documents pertinents, fournir un cercueil à hublot, ou un cercueil adapté au transport par avion et organiser le transfert du défunt à l'aéroport.

  • Nous sommes en mesure de s’occuper de l’intégralité des démarches administratives afin de vous soulager. On s’occupe de tout.

  • Nous sommes en mesure d'organiser des vols réguliers et charters pour le transport du défunt vers et depuis la France

  • Nous sommes en mesure d'offrir des services de conciergerie pour la famille du défunt, y compris les réservations de vol et d'hôtel, et les transferts aéroport.

Pourquoi le rapatriement de corps ? 

 
 

En France, certaines familles d’origine immigrée peuvent chercher à restituer les corps de leurs membres décédés dans le pays où ils sont nés, motivés par des traditions familiales ou peut-être par testament du défunt, ce qui est bien entendu facilité par les lois françaises, quel que soit l’âge du défunt. Voici les points les plus importants que vous devez savoir à cet égard.

Certains immigrés en France ou des immigrés français issus de l'immigration peuvent souhaiter que leur corps soit restitué après leur décès dans les pays où ils sont nés, poussés par la nostalgie qui augmente avec l'âge vers le lieu de leur naissance, ou peut-être que les traditions familiales les motivent à retourner sur la terre de leurs ancêtres.

Il existe bien sûr en France le service de transport des défunts vers d'autres pays, que ce soit par voie terrestre, maritime ou aérienne, mais des procédures spécifiques imposées par la loi doivent être respectées. Les sociétés funéraires, connues en France sous le nom de pompes funèbres, fournissent tous les services pour le transfert du corps.

Quels sont les documents demandés ?

 
 
  • Obtention d'un certificat de décès de la commune (certificat de décès à la mairie)

  • Obtention d'un permis de transfert du corps du gouvernorat (autorisation de la préfecture)

  • Obtenir un document de "non-contagion" (avis de non-contagion) certifié par le médecin et l'hôpital remet souvent ce certificat en cas de décès.

  • Obtention d'un permis consulaire auprès de l'ambassade du pays vers lequel le corps doit être transporté s'il ne s'agit pas d'un pays européen.

Ceci, bien entendu, s'applique aux pays du Maghreb et à la plupart des pays du continent africain. Les sociétés de services funéraires sont chargées de contacter les consulats concernés pour obtenir l'autorisation d'envoyer le corps et l'autorisation de voyage. Ici, il faut noter que l'envoi de corps n'est pas précisé par âge, car il est accessible à tous les défunts, qu'ils soient adultes ou enfants.

Quelles sont les conditions du transport aérien ?

 
 
  • Selon les lois de l'aviation, la carrosserie doit être placée dans une boîte métallique antifuite , fermée par soudure à froid (à l'aide de résine), sans l'exposer à la chaleur .

  • La société de services funéraires peut demander à accélérer la délivrance des permis. Les familles sont souvent préoccupées par le retard dans l'arrivée du corps dans la métropole, d'autant plus que l’islam recommandent d'enterrer les morts le plus tôt possible service rendu dans les 48h par PFM des Savoie.

  • Sur le site Internet d'une société française spécialisée dans les services de transport aérien pour les organismes, on lit une alerte précisant qu’ «il faut prendre en compte la disponibilité des vols et le temps des démarches administratives à suivre, et prendre en compte la présence de certaines restrictions douanières ».

  • Les sociétés funéraires supervisent le lavage et l'enveloppement dans un linceul des morts par un imam pour les musulmans morts, en vue de placer le corps dans un cercueil conforme aux conditions du transport aérien.​

Arrivée dans le pays d'origine

 
 
 

Une fois le corps arrivé dans le pays concerné, la famille doit apporter une voiture équipée pour transporter le cercueil, ou une entreprise spécialisée dans ce domaine doit être envoyée pour transporter le corps de l'aéroport au cimetière.